Sophrologie et l'étudiant

Certaines périodes de l’année sont particulièrement génératrices de stress pour les jeunes étudiants.

sophrologie-étudiant1-marion-chamassian-coach-sophrologue-marseille

Rester maître de ses émotions

Augmenter sa capacité de concentration

Le travail en sophrologie va permettre d’ apprendre et d’intégrer des techniques de relaxation et de visualisation qui vont permettre à l’étudiant de rester maître de ses émotions, augmenter sa capacité de concentration et d’attention, diminuer le niveau de stress ressenti, libérer sa créativité, et enfin remettre une perspective positive dans la perception de son avenir.

Ne pas échouer, bien choisir, être le meilleur...

Tétanisé par la peur de l’échec

De l’examen lui-même, au choix d’une école, d’une université, ou d’un futur métier, tout est angoissant.
Ne pas échouer, bien choisir, être le meilleur, sont des charges lourdes à porter pour les jeunes.

Submergé par les révisions, tétanisé par la peur de l’échec et le manque de sommeil, l’étudiant peut avoir du mal à gérer son stress et à le canaliser. Il prend ainsi le risque de perdre ses moyens le jour de l’examen.

sophrologie-étudiant2-marion-chamassian-coach-sophrologue-marseille

La sophrologie et l’étudiant

La sophrologie en séance individuelle est un formidable outil pour les étudiants qui auraient besoin de se sentir soutenus en période d’examen ou lors du choix stressant de leur cursus secondaire. Les injonctions que l’étudiant entend tout au long de sa formation scolaire sont « Ne pas échouer, bien choisir, être le meilleur... ».

De tels messages peuvent, petit à petit, engendrer la peur de l’échec, raidir et tétaniser l’adolescent. Et paradoxalement il lui faudra pour réussir, rester maître de ses émotions, rester en mouvement et attentif au monde qui l’entoure. Les techniques de relaxation et de visualisation vont lui permettre d’augmenter sa capacité de concentration, de mémorisation et la gestion de ses émotions. Je pratique au Centre du diabète et du poids dans le sixième arrondissement à Marseille.

Les séances durent environ 45 minutes et permettent à l’étudiant de reprendre pied avec la réalité en se connectant à son corps. Au fur et à mesure de la pratique, ce dernier se détache de tous les scénarios catastrophes que son mental fabriquent, et reprend confiance en lui, en ses ressources ainsi qu’en son futur positif.